Météo locale


Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de Forum bassin de jardin sur votre site de social bookmarking


Intéractions entre le PH, le KH (TAC) et le CO2

Aller en bas

Intéractions entre le PH, le KH (TAC) et le CO2

Message par Gloup le Ven 29 Déc - 16:42

La qualité de l'eau, que ce soit dans un bassin ou un aquarium est un facteur déterminant pour le bien-être de poissons et des plantes.
L'eau, cet élément si banal, est d'une grande complexité chimique puisqu'elle a tendance à tout dissoudre sur son passage.

Le PH, la dureté carbonatée (KH) et le gaz carbonique (CO2) sont étroitement liés.

Le PH renseigne sur le rapport des substances acides et basiques en solution dans l'eau.
La valeur PH indique le degré d'acidité ou d'alcalinité de l'eau.
Une valeur à 7 est neutre : les acides et les composants alcalins sont en équilibre.
Plus l'eau contient d'acides et plus sont PH est faible et inversement, plus l'eau contient de bases (composés alcalins), plus le PH est élevé.

Le PH
Les valeurs de PH moyennes convenant à la plupart des poissons se situent entre 6,5 et 7,5.

Les poissons d'eau douce, dans leur grande majorité, peuvent s'adapter à des modifications de PH à condition que ces modifications se fassent lentement.
De brusques changements de de valeur du PH sont dangereux pour la vie des poissons et des plantes.

En règle générale, le PH d'une pièce d'eau a tendance naturelle à s'acidifier :
- d'une part, cette acidification est due par la dégradation des déchets organiquespar les bactéries,
- d'autre part, par la présence de gaz carbonique (CO) dans l'eau provenant de la respiration des animaux, dont une partie se transforme en acide carbonique.

Les variations du PH sont limitées par la présence de divers sels dans l'eau.
Ces substances qui vont s'opposer aux modifications importantes du PH sont appelées " substances tampons" et leur présence est mise en évidence par la mesure de la dureté carbonatée KH (TAC).

La dureté carbonatée KH ou TAC :
La dureté carbonatée détermine la teneur en carbonates et bicarbonates.
Ces sels en quantité suffisante agissent comme de véritables régulateurs de PH et évitent les variations brutales de celui-ci.
La dureté carbonatée se mesure en degrés allemands pour le KH ou en degré français pour le TAC (1° KH allemand = 1,79° TAC français). La plupart des tests du commerce sont en degré allemands KH.

L'effet tampon :
Plus la dureté carbonaté est élevée, plus le PH sera alcalin et difficile à acidifier.
Plus la dureté carbonatée est faible, plus le PH sera instable et aura tendance à s'acidifier.
Des valeurs comprises entre 3° et 10° KH (6° et 18° TAC) conviennent à la plupart des poissons.
La dureté ne doit pas descendre en dessous de 3° KH car le pouvoir tampon serait insuffisant et engendrait de fortes variations du PH dangereuses pour les poissons.

Le gaz carbonique CO2 :
Le gaz carbonique est un gaz très soluble dans l'eau.
Il est essentiellement produit par la vie animale et végétale. Il est produit en quantité par la dégradation des déchets dans les filtres biologiques.
Il joue un rôle fondamental dans la croissance des plantes en participant au phénomène de photosynthèse au cours duquel les plantes élaborent les sucres indispensables à leur croissance.
Une petite partie de ce gaz carbonique se transforme en acide carbonique H2CO3 qui a tendance à faire baisser le PH, mais qui est neutralisé par la présence de substances tampons (voir dureté carbonatée).

Une carence en CO2 libre dans une pièce d'eau plantée, les plantes vont extraire le CO2 lié aux bicarbonates HCO3, ce qui se nomme "décalcification biogène" et occasionne des précipités de calcaire typique sur les vitres d'un aquarium ou les bordures d'un bassin.
Cette réaction qui entraîne une augmentation importante du PH peut conduire à des problèmes d'alcalose* sur des poissons sensibles ou sur les plantes.
Au printemps, dans les bassins, ce phénomène est courant.
Il est dû à la prolifération des algues qui assimilent le CO2 puis le CO2 lié aux bicarbonates de calcium, ce qui entraîne un précipité calcaire et une rapide monté du PH pouvant occasionner la fragilité des poissons, voir même leur mort.
Si vous devez faire des tests dans votre pièce d'eau (bassin ou aquarium), privilégiez les test PH + KH + CO2. Ils vous donnerons d’excellentes informations sur l'état de votre eau !

*L'alcalose : 
Symptômes → comportement nerveux du poisson, mouvements brusques et rapides anormaux, respiration accélérée et tendance à sauter hors de l'eau.
Nageoires frangées avec risques de surinfection.
Les PH élevés entraînent de plus une intoxication aiguë par l'ammoniac sous sa forme hautement toxique NH3.

L'équilibre des paramètres physico-chimiques de l'eau dans un bassin ou un aquarium n'est jamais stable.
Pour garantir une certaine stabilité, il est fortement conseillé de faire des changement d'eau réguliers de 10% par semaine.
avatar
Gloup
Admin

Masculin Messages : 3897
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 62
Localisation : 17-SAINTES

https://bassin-de-jardin.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum