Derniers sujets
» Pour les photographes
Aujourd'hui à 6:38 par Gloup

» je commence le demenagement
Aujourd'hui à 6:33 par Djédjé

» Le bistrot du coin
Aujourd'hui à 6:21 par Nagol

» JOURNAL METEO
Aujourd'hui à 6:17 par Gloup

» Mise en route filtration en Mars
Aujourd'hui à 6:04 par Gloup

» Pas banal
Hier à 21:43 par EB30

» BLAGUES
Hier à 20:08 par EB30

» Température dans vos bassins
Hier à 16:19 par yal6259

» pour tag
Sam 17 Fév - 22:04 par tag001

» Faire germer des graines de lotus
Sam 17 Fév - 21:11 par tag001

» Germination des graines de lotus
Sam 17 Fév - 8:52 par Gloup

» Des passionnés. ....
Ven 16 Fév - 9:27 par Enomis

» Un autre lien
Jeu 15 Fév - 10:06 par Enomis

» BASSIN EB30
Mer 14 Fév - 23:39 par Enomis

» BASSIN EB30
Mer 14 Fév - 21:52 par EB30

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 4 Invités

Gloup, yal6259

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 30 le Mer 10 Jan - 10:12
Météo locale



Les nénus tropicaux

Aller en bas

Les nénus tropicaux

Message  Gloup le Ven 29 Déc - 15:22

Ce texte n'est pas de moi, il est du Jardin Nelumbo, de Yann Mumber... → Le site.

**********************************************************************************************************************************************************************************************************************************

Les nymphéas tropicaux sont originaires d'Amérique du Sud, d'Afrique du Sud, d'Asie et d'Egypte... Ils ont des fleurs et un feuillage beaucoup plus spectaculaire que les nymphéas rustiques (le coloris bleu est présent chez les exotiques). Leur floraison est souvent érigée c'est-à-dire que les fleurs sont portées au-dessus du niveau de la surface et les parfums sont puissants.
Les nénuphars tropicaux fleurissent de mai à octobre (plus tard en saison que la plupart des rustiques ce qui augmente la durée d'agrément de vos bassins).
Exigences :
Pour fleurir abondamment les nénuphars exotiques demandent beaucoup de lumière (6 à 7 heures minimum de soleil direct par jour), une eau au environ de 20°C et une fertilisation soutenue. Il faut savoir qu'une fleur de nénuphar exotique diurne s'ouvre au environ de 10 heures du matin pour se fermer vers 16 à 17 heures et ceci durant 6 à 8 jours. C'est exactement l'inverse pour les nymphéas nocturnes... Les fleurs fanées retournent sous l'eau puis sont remplacées par de nouvelles...
Sol ou Substrat :
Réserver aux nénuphars exotiques un sol riche. En effet, les exotiques ont une croissance exubérante qu'il faudra d'ailleurs soutenir par des apports d'engrais réguliers... Les nénuphars exotiques se plaisent dans des substrats alluvionnaires, lourds et collants. Une bonne terre franche de jardin sans cailloux riche en argile ferra parfaitement l'affaire...
Attention au terreau de jardinerie qu'il faut absolument exclure (trop léger, trop riche en matière organique). Il existe des substrats « plantes aquatiques ». Vous pouvez les utiliser à condition qu'ils aient suffisamment d'argile et de sable dans leur composition...
Plantation :
Effectuez la plantation fin avril début mai (dès que l'eau de vos bassins avoisine les 20°C) à une profondeur de 15 à 60 cm suivant les exigences du cultivar... Il faut comprendre par profondeur la distance entre la surface de l'eau et la surface du substrat dans lequel est planté le bulbe. Vous pouvez également démarrer leur végétation mi-avril dans des bassines bien exposées qui chauffent bien durant la journée puis les placer à leur place définitive en mai...
Les étapes :
1. Prévoir un conteneur suffisant cependant il peut être plus petit que pour ses cousins rustiques. Pensez aussi que vous aurez à le manipuler souvent (fertilisation, hivernage), un conteneur plus maniable s'impose : de 30 à 40 cm de large sur 30 à 40 cm de profond. Préférez les conteneurs ronds toujours plus larges que hauts. (Volume de substrat minimum 10 à 15 litres)
NB : Il n'y a absolument aucun avantage à utiliser les fameux paniers ajourés « spéciale plante aquatique » des jardineries ! En effet votre substrat finira toujours par s'échapper de son conteneur avant même que le nymphéa n'ait eu le temps de s'enraciner... Recycler plutôt vos vieux pots en plastique ! Utiliser un pot plein en plastique pourvu qu'il ait au minimum 35 cm de Ø.
2. Placer le bulbe verticalement en s'assurant bien que le bourgeon principal (qui produira les futures feuilles et fleurs) affleure bien au-dessus du substrat...
3. Positionner 2 à 3 cônes d'Osmocote (formule NPK : 10-11-18+2MgO+TE) tout autour du bulbe à 5 ou 10 cm de profondeur. Renouveler cet apport au moins deux fois pendant la saison
4. Je vous conseille d'ajouter à la surface du conteneur 2 à 3 cm de pouzzolane (roche volcanique concassée) et de tasser légèrement. Ceci afin de bien maintenir le substrat et le bulbe en place et afin d'empêcher que vos poissons ne fouinent trop dans le conteneur ce qui perturberait la bonne reprise du bulbe.
Attention de ne pas remplir vos conteneurs à ras bord ! Le substrat a tendance à augmenter de volume dans l'eau... Alors laissez-vous environ 5 à 10 cm de marge jusqu au rebord du conteneur...
5. Arroser votre conteneur avec un arrosoir muni de sa pomme ceci afin d'imbiber le substrat ainsi il ne remontera pas à la surface lors de son immersion...
6. Placer votre conteneur délicatement à la bonne profondeur (la profondeur peut varier en fonction des exigences du cultivar) et à la bonne exposition (6 à 7 heure de soleil minimum)...
D'une manière générale, disposer les nénuphars dans vos bassins de telle sorte que chacun ai environ 1 m2 de surface d'eau pour se développer et laisser entre eux 1 ou 2 m2 afin qu’ils soient bien mis en valeur.
Entretien :
Fertilisation : Idéalement 1er apport à la plantation (fin avril), 2ème apport début juillet et dernier apport fin août pour prolonger la floraison jusqu'à la fin octobre (surtout au Sud de la France, facultatif ailleurs) avec 2 à 3 cônes d'Osmocote à chaque fois (formule NPK : 10-11-18+2MgO+TE) par bulbe. Enfouir les cônes avec le pouce à environ 10 cm de profondeur de la surface du substrat... Ces apports couvriront tous les besoins de votre nymphéa durant toute la saison... Ne fertiliser jamais avant l'hivernage, il ne faut pas favoriser la croissance et un excès d'engrais pourrait faire pourrir les plantes.
Nettoyage : Supprimer les feuilles jaunes ou brunes et les fleurs fanées au cours de la saison (cette opération est purement esthétique vous pouvez simplement laisser faire la nature...)
Hivernage : Les nénuphars exotiques possèdent un bulbe qu'il faut hiverner lorsque ceux-ci ne sont pas cultivés dans une serre ou un bassin chauffé d'intérieur... Si vous avez la chance d'habiter le Sud de l'Europe (Sud de l'Italie, Espagne, Portugal) les bulbes vont naturellement rentrer en dormance pour redémarrer au printemps...
Ailleurs il existe deux méthodes :
Quel que soit la méthode, je vous conseille de laisser les exotiques en place le plus tard possible (fin novembre à début décembre sauf vague de froid très précoce). En effet la chute de température de vos bassins va induire non seulement la formation de bulbilles autour du bulbe « mère » mais aussi une bonne préparation à l'entrée en dormance...
Méthode n°1 :
Hiverner vos exotiques dans leur conteneur dans un récipient quelconque (type poubelle ou réserve d'eau de 100 à 200 litres) où la température de l'eau sera maintenue à 12/15°C minimum (vous pouvez utiliser un petit chauffage d'aquarium et régler son thermostat à 15°C). Noter que ce système représente un faible investissement de plus il pourra vous permettre de conserver également vos jacinthes et laitues d'eau qui ne peuvent pas passer l'hiver dehors...
Placer le récipient dans un abri lumineux (type serre froide ou véranda) en surveillant régulièrement le bon fonctionnement du chauffage. Vous pouvez également fixer un voile d'hivernage à la surface du récipient pour limiter les déperditions de chaleur...
En mars les bulbes vont sortir de leur dormance vous pourrez alors les diviser, les replanter et les placer dans vos bassins fin avril début mai.
Méthode n°2 :
• Sortez la plante de l'eau fin novembre
• Arrachez les bulbes et les bulbilles formés (attention les bulbilles peuvent avoir la taille d'une bille !)
• Rincez-les à grande eau avec l'eau du robinet (il ne doit pas rester de vase)
• Placer les bulbes et bulbilles dans une boite remplie du sable propre et humide (ne pas trop humidifier au risque de faire pourrir les bulbes !)
• Les placer dans une cave ou un réfrigérateur ou la température ne descendra pas en dessous de 10/15°C
• Replanter vos bulbes au printemps quand la température de l'eau atteint de nouveau les 20°C (fin avril dans le Sud de la France)
Il est alors préférable de redémarrer leur culture dans de petit volume d'eau chauffant bien durant la journée (idéalement à l’abri d'un mur exposé plein Sud dans de petite bassine). Et mettez-les à leur place définitive dès que la croissance est bien amorcée...
Ces deux méthodes semblent un peu fastidieuses ! Mais les exotiques en valent vraiment la peine !

Merci Yann !!!
avatar
Gloup
Admin

Masculin Messages : 1007
Date d'inscription : 28/12/2017
Age : 61
Localisation : 17-SAINTES

https://bassin-de-jardin.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum